Le top Immobilier, finance & société

 
Loi Pinel : un dispositif souple pour défiscaliser

Loi Pinel : un dispositif souple pour défiscaliser

Publié par 194 le 18 novembre 2014, 15:58.
 
Note : 54 %1000 avec 280 votes
Vous aimez cet article ? 0 0

Annoncée dans les tous derniers jours d'août 2014 par Manuel Valls, le Premier Ministre français, le dispositif Pinel fait beaucoup couler d'ancre dans la presse spécialisée, mais également sur internet. Alors, celui-ci est-il aussi intéressant que l'on veut bien nous laisser l'entendre ou est-ce seulement un effet d'annonce pour espérer dynamiser un secteur en berne depuis quelques mois ?

Les évolutions

Présenté conjointement par le chef du gouvernement, Manuel Valls, et par la Ministre du Logement, de l’Égalité des territoires et de la Ruralité, Sylvia Pinel, le dispositif du même nom est annoncé comme étant très forcement incitatif et particulièrement intéressant pour l'investisseur privé. Et en effet, on peut constater une franche évolution par rapport au précédent (le Duflot), car il y a eu un gros travail de dépoussiérage sur les points qui freinaient encore les investisseurs les plus frileux.

En effet, les plans précédents avaient montré leurs limites, par exemple, du fait de l'impossibilité de bénéficier de réductions sur ses impôts en cas de location à l'un des membres de sa famille. Or, on peut comprendre qu'un particulier qui n'a encore jamais investi dans un logement locatif et qui craint les impayés et les dégradations en tous genres soit plus enclin à vouloir louer à une personne de sa famille et à qui il accorde naturellement toute sa confiance.
Ce frein est désormais levé car le dispositif Pinel prévoit que la réduction d'impôt sera accordée même si le locataire en place est un proche du propriétaire, que ce soit ses descendants ou ses ascendants.

Autre point qui pouvait freiner certains épargnants, la durée imposée par les dispositifs successifs. La loi Duflot contraignait effectivement les personnes qui s'engageaient dans ce processus à en suivre les règles durant 9 ans. Désormais, Le dispositif Pinel assouplit cette obligation puisque que l'investisseur privé peut opter pour une durée de 6, 9 ou 12 années. Bien évidemment, la réduction accordée par l'Etat est fonction de la durée de l'engagement. (les détails disponibles sur http://www.la-loi-pinel.com/)

Alors, intéressant ou pas ?

La réponse à cette question est sans équivoque, oui. En effet, cet assouplissement général des règles permet tout d'abord de capitaliser en pensant à ses proches, chose qui était jusqu'à proscrite. Ainsi, il est possible de se porter acquéreur d'un logement en pensant à l'un de ses enfants qui démarrent dans la vie, de le lui louer à un prix très raisonnable pour lui donner un coup de pouce et par la même occasion, de réduire la note de ses impôts.

De plus, le fait de pouvoir choisir la durée est un vrai pas en avant. Ainsi, ceux qui désirent la réduire au minimum parce qu'ils ont derrière un projet d'habitation personnelle ou au contraire, ceux qui n'ont pas d'urgence et qui cherchent à tirer parti au maximum de cette opportunité peuvent choisir dès le départ la durée de leur engagement.

Enfin, le zonage a été revu, en particulier pour des villes comme Marseille.

 

Vos commentaires

investir immobilier Il y a 1 an(s) 5 mois à 13:36
investir immobilier Site web le chef de l’Etat a annoncé la prolongation du dispositif Pinel jusqu’au 31 décembre 2017. Une nouvelle qui semble plutôt bien accueillie par les professionnels de l'immobilier...
Nom(Champ obligatoire)
Email(Champ obligatoire)
Email(Champ obligatoire)
Site internet ou blog
Caractères restants : 1000