Le top Entreprise & industrie

 
Note : 76 %1000 avec 86 votes
 
Note : 61 %1000 avec 206 votes
 
Note : 60 %1000 avec 199 votes
 
Note : 60 %1000 avec 289 votes
 
Note : 59 %1000 avec 233 votes
 
Note : 59 %1000 avec 236 votes
 
Note : 58 %1000 avec 183 votes
 
Note : 57 %1000 avec 251 votes
 
Note : 57 %1000 avec 234 votes
 
Note : 56 %1000 avec 141 votes
 
Contribuer à la lutte contre l'absentéisme au travail

Contribuer à la lutte contre l'absentéisme au travail

Publié par 834 le 23 avril 2017, 11:35.
 
Note : 55 %1000 avec 216 votes
Vous aimez cet article ? 0 0

Le remplacement d'un salarié, le versement d'un complément de salaire ou le retard dans la production entraînent cependant, pour les entreprises, un coût important. D'autant qu'un laxisme avéré à l'égard des arrêts de complaisance peut, à terme, porter atteinte à la motivation des salariés les plus sérieux.
Il apparaît à cet égard qu'une part non négligeable d'arrêts ne sont justifiés par aucune maladie et que, par ailleurs, un certain nombre de salariés refusent de se soumettre à un contrôle médical. Il est dès lors légitime que les employeurs aient recours à une société de contrôle arrêt maladie comme Mediverif, qui pourra vérifier la validité de certains arrêts de travail.

Mediverif : un service simple, et des prestations efficaces.

Mediverif propose en effet des solutions concrètes pour limiter l'absentéisme. La première consiste à organiser des contre-visites médicales. La société, mandatée par l'employeur, se met en rapport avec le médecin contrôleur le plus proche du domicile du salarié. Dans un délai très court, le praticien, que la société contacte de façon très régulière, transmet ses conclusions à la société, qui prévient aussitôt l'employeur.

Cet organisme travaille essentiellement avec les employeurs et les dirigeants de petites structures mais aussi avec les services ressources humaines des plus grandes entreprises, ainsi que les compagnies d'assurance qui assurent la prévoyance pour les entreprises.

S'il s'avère, au regard des observations du médecin contrôleur, que l'arrêt est injustifié, l'employeur est en droit de suspendre le complément de salaire, à compter du jour du contrôle médical, dans le but de lutter contre l'absentéisme au travail. La même sanction peut être appliqué si le salarié refuse de se prêter au contrôle médical ou s'il est absent de son domicile durant les heures de présence obligatoire. Par ailleurs, Mediverif peut aussi proposer, dans certains cas, le déclenchement d'une expertise médicale. Elle peut être utile dans des situations plus complexes, comme un accident du travail ou une maladie professionnelle.

 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Nom(Champ obligatoire)
Email(Champ obligatoire)
Email(Champ obligatoire)
Site internet ou blog
Caractères restants : 1000